Aloe Vera, culture, entretien et action sur le cancer – Soigner une verrue


Plante d'aloé vera

Aloe Vera Gel : Pack Spécial

Associez le gel d’aloe vera à boire et le gel d’aloe véra en tube pour une application (…) Combinez ainsi les effets de l’Aloe VEra pour un usage interne et externe (…)

Crème hydratante à l’Aloe Vera pour les peaux sèches

De jour comme de nuit, l′application de cette Crème hydratante à l’Aloe Vera pour les peaux sèches assure (…)

Crème pour le visage à l’Aloé Vera Bio

Elle adoucit, affine, et raffermit la peau du visageil la tonifie, la protège et la rajeunie. Cette crème hydratante (…)

Dentifrice à l’Aloé Véra

L’Aloé Vera est particulièrement indiqué en dentifrice pour les personnes qui souffrent (…)

Gel Aloe Vera bio à boire – Pur Aloe

Le gel d’Aloé Vera bio est issu de la même préparation que le jus bio de feuilles d’Aloé Vera, il augmente la production d’enzymes (…)

Gel douche à l’Aloé Véra Bio

Gel douche pour nourrir le derme et l’hypoderme (…)

Gel Nettoyant Bio Démaquillant à l’Aloe Vera

Hydratant et astringent, notre gel démaquillant bio (…)

Lait pour le corps à l’Aloe Vera

Ce lait contient une variété spéciale d’Aloe veraGrita Kumari, de l’huile de Sésame (…)

Aloe Vera : crème de soin, shampoings, lotions, mais aussi dentifrices… le nombre de produits contenant de l’aloe vera est impressionnant (…) Cancer, maladies de peau incurables, problèmes digestifs chroniques… rien ne semble résister à l’aloe vera.

La culture de l’Aloe vera

L’espèce la plus utilisée, mais aussi la plus célèbre de l’Aloé, est l’Aloe Vera. Originaire d’Afrique du Nord, l’aloe vera est cultivée partout dans le monde et notamment en Espagne, au Mexique et dans le sud des Etats-unis. Les feuilles sont longues et dentées. Ce n’est qu’après 4 à 5 ans de croissance que l’on peut commencer à prélever ses feuilles pour la fabrication de remèdes ou de cosmétiques.

Pour cultiver l’Aloé Vera, on procède au séchage de la pulpe par déshydratation à chaud ou la lyophilisation à froid. Ces méthodes consistent à obtenir une poudre ou une pâte. Le jus est reconstitué ensuite en mélangeant 199 litres d’eau avec 1 kilo de cette poudre ou pâte. Ce mélange est alors commercialisable sous le nom de jus d’Aloe Vera .

Culture d'Aloe Vera

Après la récolte, les feuilles sont broyées toutes entières sans épluchage. Un traitement par plusieurs passages (8 à 12) à travers des charbons actifs est nécessaire pour éliminer l’aloine néfaste.

Il faut savoir que la chaleur, le froid et la filtration chimique détruisent les éléments actifs les plus importants de la composition du jus. Les éléments détériorés sont entre autre, les enzymes, les mono et polysaccharides et les mucopolysaccharides. Pour conserver les éléments actifs, il est primordial de s’assurer que :

  • les feuilles sont ramassées et décortiquées manuellement
  • le jus est obtenu par pression à froid (et non irradié, ni chauffé)
  • Sans eau ajoutée
  • Les + : Sans conservateur et sans colorant

Tous ces critères pré-cités sont conformes aux modes de production biologique.

La plante d’Aloe Vera

Fleur d'aloé vera

Les feuilles d’Aloe Vera sont composées de trois couches :

  • la couche protectrice extérieure,
  • une couche fibreuse (fortement concentrée en aloïne et dont le goût amer sert de protection contre les prédateurs
  • Un cœur gélatineux (utilisé pour la préparation de jus et gel)

Le gel d’aloe vera

Bien que la feuille puisse être employée entière, c’est le gel incolore, matière active de la plante, se trouvant au cœur des feuilles d’aloe vera, qui est le plus utilisé. L’aloe vera est vendu sous forme de gel dans les pharmacies et dans des boutiques de produits bio. Attention, lors de votre achat, de vérifier la composition et le pourcentage d’aloe vera contenu dans la préparation.

Le pourcentage doit être le plus élevé possible afin d’obtenir des résultats efficaces. Pour que le produit soit réellement efficace, il doit contenir au moins 90% de principes actifs. Les critères d’efficacité sont :

  • la pureté du produit,
  • sa méthode de conditionnement
  • sa conservation.

Le gel d’Aloe Vera par voie interne

Vous pouvez trouver du gel d’aloe vera bio à boire. Le label bio permet d’avoir un produit récolté à la main (voir à ce sujet « la culture de l’aloe vera »). Ces gels bio, ne contenants pas de conservateurs, doivent être gardés au réfrigérateur dès ouverture, et consommés dans les 10 jours suivants.

Utilisation du gel d’aloe vera
1 cuillère à soupe 3 fois par jour avant le repas. Le gel d’aloe vera peut être dilué dans de l’eau ou du jus de fruit ! (un peu à la manière du noni, car ces deux fruits/plantes n’ont pas forcément un goût très agréable).
Attention, à ne pas utiliser par voie interne, pendant la grossesse, chez les enfants ou les personnes âgées.

Le gel d’Aloe Vera par voie externe

L’Aloe vera aide à stimuler la régénération cellulaire. Son action va optimiser la restauration des tissus et la cicatrisation. Ainsi, après des brûlures, le caractère hydratant va soulager, tandis que les 200 composants vont agir en synergie pour cicatriser et réparer votre peau. L’Aloe Vera a en effet le pouvoir d’accroître de 6 à 8 fois la rapidité de reproduction des cellules de fibroblaste ( fabrication du collagène ).

Par conséquent, le gel d’Aloe Vera par voie externe sera conseillé pour :

  • Les brûlures, coups de soleil
  • Les piqûres d’insectes
  • Les coupures, écorchures
  • Tous types d’Irritations de la peau, eczéma, acné, démangeaisons
  • Les problèmes du cuir chevelu

Le jus d’aloe vera

En usage interne, l’Aloe Vera est un puissant régénérant. L’Aloe vera augmente la production d’enzymes digestives et rééquilibre la flore intestinale. Comme avec le gel, en consommant du jus d’aloe vera, vous nettoyez les intestins, et évacuez la nourriture qui s’y est accumulée. L’Aloe Vera permet ainsi une action d’équilibre du Ph intestinal.

A savoir, l’Aloe Vera abaisse le taux de glucose dans les cas de diabète non insulino-dépendants.

Aloe vera et cancer

Le succès de l’aloe vera aux Etats-Unis n’a vraiment commencé qu’à partir du moment ou les scientifiques constatèrent que beaucoup des survivants d’Hiroshima et Nagasaki, avaient soigné leur peau avec le gel d’aloe vera.Après les attaques nucléaires, le nombre de personnes à soignées étaient tellement important, face au nombre de médicaments, que l’on eu recours à l’aloe vera. Cette re-découverte (car l’aloe vera était déjà employé dès l’antiquité), explique notamment l’intérêt actuel pour l’aloe vera.

Ces survivants avaient également bu le jus d’aloe vera. Le nombre de cancers de la peau chez ces Japonais était inférieur au pronostic fait en cas d’une attaque nucléaire d’une telle envergure…

L’Aloe Vera semble être un équilibreur systémique idéal. Selon des expériences cliniques, l’aloe vera est compatible avec quasiment tous les antibiotiques et stéroïdes ainsi qu’avec les traitements les plus radicaux introduits dans le corps.

Des patients prenant un traitement d »Aloe Vera en même temps qu’un traitement de chimiothérapie, ont eu de manière très atténuée des effets secondaires. Ces patients ont montré tous les signes d’une récupération plus rapide.

Cultiver l’Aloe Vera

L’aloe vera pousse de manière spontanée et rapide dans le sud de l’Europe. Vous pouvez prélever des pieds de 5 à 10 cm d’Aloe Vera dans des zones non cultivées pour votre propre jardin. La multiplication de l’aloe vera se fait par pollinisation. il est toutefois recommandé, par souci de facilité, de procéder par séparation des plants. Sachez que dans les régions moins ensoleillées, l’aloe Vera aura plus de difficulté à grandir. A vous d’essayer, il s’acclimate tout de même et peu vivre sans problèmes en pot.

Entretenir aloé vera

Aloe Vera par fotos_ilca

Pour l’entretien de l’Aloe Verapas trop d’eau, c’est un cactus !

Autre application : placez à côté de vos appareils électroniques (ordinateurs, télé, etc…) une plante d’aloe vera car elle régule les champs électromagnétiques.

Pour en savoir plus :

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *