Avec le véto- Des verrues bénignes sur la tête d’une génisse / Actualités – Soigner une verrue


« Des excroissances bizarres sur la tête de ma génisse ». L’éleveur guide le vétérinaire vers le lot des génisses à l’IA, pour lui montrer ce cas. Il n’en connaît pas l’origine et souhaite avoir son avis. Une seule génisse est concernée et uniquement sur la tête.

Pour le Dr Oliver Salat, pas d’hésitation : « ce sont des verrues. Elles sont caractéristiques d’un papillomavirus ». Elles apparaissent en général sous le bassin et sur les trayons. « Plus rarement sur la tête des bovins. »
Les verrues sont des tumeurs bénignes. Elles se résorberont normalement toutes seules, l’immunité prenant le dessus. Pas d’inquiétude. Ce n’est pas très beau, mais là où elles sont localisées, elles ne gênent pas trop.

Le problème est plus épineux, quand les trayons en sont couverts. Ces verrues deviennent problématiques à la traite, quant elles sont à l’origine d’entrées d’air intempestives, de douleurs, de niches à germes mammaires… Une ablation chirurgicale est parfois nécessaire.

Magnésium et extrait de thuyas laissent perplexe

Concernant la supplémentation « en magnésium » ou en « extrait de thuyas », le praticien reste perplexe. Rien de neuf sur le sujet.
Pour leur part, des autovaccins pourraient s’avérer intéressant, mais rares sont les laboratoires à le proposer.

Avec le Véto sur le terrain dans le numéro de mai 2013, il y a aussi:
– une vache couchée souffrant d’entérite: diagnostic et explications
– un pansement au miel sur une suture rouverte: effet pansement, nourrissant et bacériostatique. Les explications du véto.
Retrouvez l’article complet dans PLM n° 445 de mai 2013, via le PLM numérique (Accès réservé aux abonnés).

Pour vous abonner, cliquer ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *