BETADINE – Povidone iodée – Posologie, Effets secondaires, Grossesse – Soigner une verrue


  • Réaction d’hypersensibilité
  • Urticaire allergique
  • Oedème de Quincke
  • Choc anaphylactique
  • Réaction anaphylactoïde
  • Hyperthyroïdie
  • Acidose métabolique
  • Irritation de la muqueuse buccale
  • Dermatite de contact
  • Erythème
  • Bulles au niveau de la langue
  • Prurit buccal
  • Angioedème
  • Insuffisance rénale aiguë
  • Agitation chez le sujet âgé
  • Confusion mentale chez le sujet âgé

Les fréquences des effets indésirables ont été classées de la façon suivante : très fréquent (> 1/10), fréquent (≥ 1/100, < 1/10), peu fréquent (≥ 1/1 000, < 1/100), rare (≥ 1/10 000, < 1/1 000), très rare (< 1/10 000), fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

 

Affections du système immunitaire

Indéterminé                  Hypersensibilité

Indéterminé                  Réaction anaphylactique : urticaire, oedème de Quincke, choc anaphylactique, réaction anaphylactoïde

Affections endocriniennes

Indéterminé       En cas d’administration répétée et prolongée, il peut se produire une surcharge d’iode susceptible d’entraîner un dysfonctionnement thyroïdien notamment chez le prématuré, le nourrisson et le grand brûlé. D’exceptionnel cas d’hyperthyroïdie ont été rapportés.

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Indéterminé       Acidose métabolique

Affections gastro-intestinales

Indéterminé       Irritations de la muqueuse buccale

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Indéterminé                  Dermite de contact (avec des symptômes tels qu’érythème, bulles et prurit)

Indéterminé                  Angioedème

Affections du rein et des voies urinaires

Indéterminé       Insuffisance rénale aiguë **

Affections du système nerveux central

Indéterminé       En raison de la présence de dérivés terpéniques et en cas de non respect des doses préconisées, possibilité d’agitation et de confusion mentale chez les sujets âgés.

** Peut survenir par absorption de larges volumes de povidone iodée suite à l’exposition de larges surfaces cutanées ou muqueuses (par ex. traitement de brûlures).

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance – Site internet : www.ansm.sante.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *