Comment distinguer les verrues des kératoses séborrhéiques ? – Soigner une verrue


Toutes les lésions cutanées en reliefs ne sont pas forcément des verrues bien qu’on les identifie souvent de cette manière. Il existe en réalité une différence entre les verrues et les kératoses séborrhéiques.

Les rides, les taches occasionnées par le soleil, l’acné, le relâchement et autres imperfections ne sont pas les seules à endommager l’esthétique de la peau. Il existe en effet d’autres types de défauts n’ayant rien à voir avec les marques d’acné, les taches ou encore les rides. Il s’agit des verrues et des kératoses séborrhéiques.

Planes, lisses, en mosaïque, il existe différents types de verrues apparaissant généralement en vieillissant et pouvant se manifester sur différentes parties de notre corps allant des mains au cou en passant par la plante des pieds et même les parties génitales. Chaque type de verrue présente différentes caractéristiques et il existe donc différentes méthodes permettant de traiter chacune de ces verrues selon leur forme ou encore leur emplacement.

shutterstock-357432866.jpg

La peau est exposée en permanence à différents facteurs et c’est pourquoi elle présente parfois des impuretés qui la rendent inesthétique, principalement lorsqu’on commence à noter des irrégularités telles que les verrues. Pour autant, toutes les protubérances cutanées ne sont pas forcément des verrues. Il peut aussi s’agir de kératoses séborrhéiques. Dans cet article nous vous indiquerons comment faire la différence entre ces deux affections.

Bien que la plupart des personnes pensent se trouver face à une verrue lorsqu’ils observent un petit bout de peau gonflé et restant attaché, d’une couleur légèrement plus sombre que le reste, ce n’est pas toujours le cas.

Comment définir exactement ce que sont les verrues ?

Nous connaissons tous l’image d’Épinal de la sorcière présentant au moins une verrue sur le visage, généralement au bout de son nez. La verrue est donc de tout temps associée à quelque chose de négatif et de repoussant.

Les verrues les plus communes sont des lésions cutanées dont l’origine est virale. Il se produit un phénomène de multiplication des cellules cutanées très rapide qui entraîne leur croissance hors de la surface de la peau. Les verrues ne sont généralement pas graves mais elles affectent en revanche l’esthétique de la peau et elles sont contagieuses.

En quoi consiste le problème de peau du nom de kératose séborrhéique ?

La kératose séborrhéique est une affection entraînant de petites tumeurs dont l’apparence est très similaire à celle des verrues. Bien qu’il s’agisse de tumeurs cela ne signifie pas pour autant qu’elles soient cancérigènes.

Ce type de kératoses se présente au niveau de la peau mais on en ignore l’origine précise. Les kératoses se manifestent généralement après 40 ans et sont alors identifiées comme des maladies génétiques ou héréditaires.

La kératose séborrhéique peut présenter certaines complications :

  • Irritations, saignements
  • Complexes liés à l’esthétique de ces protubérances

Quelle différence existe-t-il entre verrues et kératose séborrhéiques ?

Selon la dermatologue de la Clinique Clider, membre de l’Académie Espagnole de Dermatologie et Vénéréologie (AEDV), les kératoses séborrhéiques sont des lésions très similaires à celles des verrues pouvant apparaître au niveau du visage, du cou, du thorax, présentant une couleur marron et une texture croûteuse. En revanche, les kératoses séborrhéiques ne sont pas d’origine virale comme les verrues, elles semblent avoir une origine génétique et apparaissent avec l’âge.

Contrairement aux verrues les kératoses séborrhéiques ne sont pas contagieuses (à moins qu’elles ne soient causées par un virus). Elles apparaissent simplement en vieillissant et il est impossible de s’en prémunir.

Comment peut-on parvenir à se débarrasser de ses verrues ?

S’agissant d’un virus les verrues doivent être traitées en conséquence car au-delà d’affecter l’esthétique du patient elles affectent sa santé. Il sera alors important d’entretenir ses défenses naturelles pour éviter l’apparition de nouvelles verrues.

D’autre part il est primordial d’avoir une alimentation équilibrée et un mode de vie sain tout comme de se rendre chez son médecin pour bien combattre le virus en question.

Il existe différents types de verrues : plates, génitales, en mosaïque, plantaires, filiformes, etc. Pour bien les retirer il faudra avoir recours aux services d’un spécialiste en la matière comme par exemple un dermatologue.

Il existe aujourd’hui différentes techniques et méthodes permettant d’éliminer les verrues allant de remèdes maison à des procédures. Il est important de s’adresser à un professionnel face à un phénomène de verrues. Les différentes techniques employées en la matière sont les suivantes :

  • Cryochirurgie : utilisation de nitrogène liquide ou d’acide salicylique
  • Extraction à base de produits chimiques topiques ou d’infiltrations
  • Brûlure de la verrue par rayon laser

Quel que soit la méthode sélectionnée pour traiter la verrue il faudra y avoir recours de façon périodique afin de l’extraire dans sa totalité.

Les verrues possèdent des solutions quel que soit leur type, des traitements permettant d’améliorer les irrégularités de la peau, de soigner les imperfections et de retrouver tout sa santé physique et émotionnelle.

psoriasis.jpg

Les traitements de la kératose séborrhéique

La kératose séborrhéique n’a quant à elle pas besoin d’être traitée puisqu’elle ne suppose pas une agression pour l’organisme. En revanche, elle peut représenter une gêne pour les patients au niveau esthétique. Dans ce cas de figure il existe différents traitements permettant de les éliminer.

Parmi les méthodes les plus courantes permettant d’éliminer la kératose séborrhéique on trouve les pratiques suivantes :

  • Cryochirurgie : congeler la zone affectée grâce à du nitrogène liquide
  • Curetage : il consiste à gratter la superficie de la peau à l’endroit de la kératose
  • Brûlure par électrocautérisation
  • Ablation par vaporisation laser

Une fois les différences entre verrues et kératoses séborrhéiques mises en évidence il sera possible de traiter le patient de façon adéquate en fonction de l’état de sa peau et de son esthétique. Ces deux types d’affections n’entraînent pas de douleurs mais peuvent causer des troubles esthétiques et émotionnels.

Face à l’apparition de tout type de lésion de la peau, de protubérance ou toute autre anormalité il est fortement recommandé de se rendre chez un spécialiste qui pourra identifier le type de lésion présenté et apporter une solution adéquate au problème si nécessaire.

Concernant les kératoses séborrhéiques, l’apparition de tumeurs est très semblable à celle des tumeurs cancérigènes. C’est pourquoi il est important de se rendre chez un dermatologue compétent et certifié pour éviter un mauvais diagnostic ou tout type de complication.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *