Dysidrose – Symptômes et traitement – Soigner une verrue


La dyshidrose ou eczéma bulleux est une maladie de peau qui touche les pieds et les mains. Quels en sont les symptômes ? Comment la traiter ? Doctissimo fait le point. 

Dyshidrose

Qu’est-ce que c’est ?

La dyshidrose est une maladie de peau qui affecte les pieds et les mains. Elle est aussi appelée dermatose vésiculo-bulleuse ou «  eczéma bulleux » car caractérisée par la présence de vésicules et de bulles. Cette pathologie est courante et bénigne mais peut s’avérer handicapante et douloureuse. Elle affecte autant les hommes que les femmes. 

Causes et facteurs de risque

Il existe certains facteurs de risques, la maladie est notamment favorisée par : la chaleur et l’humidité. La transpiration ou encore des lavages trop fréquents peuvent donc avoir une incidence. Le stress et la fatigue peuvent aussi jouer un rôle dans son apparition.

La cause précise n’est pas connue, mais des spécialistes évoquent :

Mais le plus souvent, aucune cause n’est retrouvée. L’évolution est parfois saisonnière avec une récidive chaque année à la même époque.

Les symptômes de la maladie

Sur les paumes, les plantes, les bords latéraux des doigts et des orteils apparaissent des vésicules dures et profondes (comme des cloques rouges) donnant un aspect granité à la peau.

Elles peuvent confluer pour former des bulles ou rester isolées. Le prurit ( démangeaisons) est important. Les vésicules peuvent sécher sur place avec une desquamation, ou se rompre et suinter.

Le risque de surinfection est possible ainsi que celui de récidives. En revanche, la dyshidrose n’est pas contagieuse
Les examens complémentaires comprennent les tests allergologiquesles prélèvements mycologiques (champignons), bactériologiques et le dosage des immunoglobulines Eà la recherche d’une cause.

Le diagnostic 

À la simple vue de l’eczéma et des récidives, le médecin généraliste ou le dermatologue peut poser son diagnostic et mettre en place le traitement.  

Le traitement

Le médecin prescrit des antiseptiques locaux et des compresses humides ou imbibés de permanganate de potassium ou d’acétate d’aluminium pour soulager les démangeaisons. 

Des antibiotiques et des corticoïdes peuvent s’ajouter à la prescription médical du professionnel de santé. 

Prévention de la dyshidrose

Les causes de la maladie étant inconnues, il s’agit d’adopter des gestes préventifs pour diminuer les risques :

  • Apprendre à gérer son stress ;
  • Limiter les contacts avec certains métaux comme le nickel ;
  • Se laver les mains avec des produits doux pour la peau et à l’eau tiède ;
  • Bien se sécher les mains après lavage ;
  • S’hydrater la peau régulièrement ;
  • Porter des gants.
Les maladies de peau contagieuses

Mis à jour le 07 février 2020

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 stopverrue.fr