Les verrues et le chlorure de magnésium – Soigner une verrue


La dimension psychologique des verrues les rend difficiles à traiter, et on constate souvent qu’elles finissent par disparaître d’elles-mêmes… mais, en fonction des endroits où elles se manifestent (mains, pieds, visage, organes génitaux), elles peuvent être source de complexes et d’un mal-être important. Le magnésium ayant lui-même une influence déterminante sur l’équilibre psychologiquecela explique peut-être qu’il donne souvent d’excellents résultats. Quoi qu’il en soit, il sera moins douloureux que la cryothérapie et moins tâchant que la chélidoine (Chelidonium majusplante dont la sève de couleur brune est appliquée sur les verrues).

Une cure de 1 à 2 semaines de chlorure de magnésium, à raison de 1 à 2 verres de 100 ml par jour, peut suffire à faire disparaître les verrues. Une application locale en compresse peut éventuellement compléter la cure.

Dans son ouvrage Les Bienfaits du chlorure de magnésium (J’ai lu, collection « Bien-être »), Régine Quéva suggère de combiner le chlorure de magnésium à l’argile de la façon suivante : mélanger 2 cuillerées à café de chlorure de magnésium en poudre ou en paillettes à autant d’argile verte et mélanger (avec une spatule en bois, nécessaire pour travailler l’argile) en ajoutant doucement de l’eau jusqu’à obtenir une pâte lisse. Ajouter une goutte d’huile essentielle de cannelle, de citron ou de thym. Appliquer sur les verrues et ôter dès séchage en rinçant à l’eau tiède.

Verrues

Le chlorure de magnésium , les verrues.

Ce contenu a été publié dans Verrues, Votre santé et le chlorure de magnésium : toutes les aides en répertoire alphabétique par dimitri, et marqué avec psychologique, verrues. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *