papillomavirus, verrues ano-gnitales, condylomes acumins – Soigner une verrue


Dermastudio.ch: Maladies infectives: papillomavirus, verrues<br /> ano-gnitales, condylomes acumins

Dermatologie
Maladies
infectives
:
Papillomavirus
humain et
vrrues ano-gnitales (condylomes)
  


Italiano
 

Deutsch


Dfinition



Infection
Diagnose
  Therapie
Conseils
Prvention

Partner

Faq
 

 

www.condiloma.com

Quest-ce que lHPV?

Le terme dHPV (papillomavirus humain) dsigne un groupe d
une bonne centaine de types de virus apparents. Ces virus sont responsables
de toutes les verrues que lon trouve chez l tre humain. Les verrues sont
donc toutes d origine virale. Certains types d HPV sont la cause de
verrues dans la zone gnitaledautres aux mains et aux pieds. Il existe des
verrues gnitales visibles (appeles condylomes) et dautres indtectables
lil nu. Parfois, linfection HPV nentrane pas de formation de
verrues.

Du point de vue mdical cette maladie peut
tre gurie.

Les verrues ano-gnitales

Les verrues ano-gnitales sont des petites tumeurs bnignes qui
peuvent siger sur les organes gnitaux externes (pubis, pnis, testicules),
lentre du vagin et de lanus, sur lurtre et le col utrin. Parfois
laine et la cuisse sont galement atteints. Ces verrues soit planes, soit
surleves, de petites ou grandes dimensions, se trouvent en groupe ou
isoles. Elles sont souvent localises sur un mme site o elles composent
une formation exubrante en chou-fleur.

Qui peut tre atteint dune infection HPV ou de
verrues ano-gnitales?

Une infection HPV se transmet par contact. Les verrues ano-gnitales
comptent parmi les MSTles maladies sexuellement transmissibles.
Indpendamment de lge, de lethnie et du statut social, les verrues
ano-gnitales peuvent se manifester chez n importe quelle personne homme ou
femme sexuellement active. La population homosexuelle en est autant atteinte que
lhtrosexuelle.

La priode dincubation jusqu lapparition de verrues visibles peut
parfois tre assez longue, de sorte que mme des personnes qui n ont plus de
vie sexuelle active depuis longtemps
peuvent tre infectes par lHPV. Les
verrues peuvent se dvelopper 3 semaines 1 an aprs un contact sexuel
avec une personne infecte, mais une infection naboutit pas ncessairement
une verrue. Il est donc difficile de dterminer avec prcision la date et le
lieu de l infection. Cest ce qui explique pourquoi le/la partenaire sexuel(e)
nest peut-tre pas infect(e). 

Il est trs rare quune future maman puisse infecter son enfant la
naissance.


Comment peut-on tre atteint(e) dune infection HPV
ou de verrues ano-gnitales?

LHPV et les verrues ano-gnitales sont le plus souvent transmis par
contact sexuel gnital, anal ou oral direct avec la peau dune personne
dj infecte. Les verrues sigeant ailleurs sur le corps. p.ex.aux mains, sont
causes par dautres types dHPV, mais la transmission se fait galement
par contact.

Comment est-ce que je sais que jai une infection HPV
ou des verrues ano-gnitales?

Dans certains cas, cest difficile savoir. Les verrues ne se remarquent
parfois pas du tout, parce quelles sont trop petites ou quelles sigent
dans le vagin, sur le col utrin ou dans le rectum et sont donc bien
caches. Avec cela, elles sont souvent couleur de chair et indolores. Ce nest que rarement quune verrue ano-gnitale se signale par des
dmangeaisons, des douleurs ou des saignements. Les verrues ano-gnitales sont parfois dcouvertes fortuitement lors dun examen physique chez lhomme ou dun examen gyncologique chez la
femme. Chez la femme, un frottis cervico-vaginal suspect peut constituer une
sonnette dalarme pour le dpistage de lHPV, mme si un tel frottis ne
peut tre considr comme un test HPV dfinitif.


sommaire

Comment
diagnostique-t-on les verrues ano-gnitales?

Vous pouvez, bien entendu, vous examiner vous-mme et votre partenaire pour voir si vous avez des verrues. Mais rappelez-vous que les verrues ano-gnitales sont parfois difficiles dcouvrir. Et puis, il nest pas facile de les distinguer dautres tumfactions, nodules ou impurets de
la peau.

Si vous pensez que vous avez des verrues ano-gnitales ou avez t en contact avec une personne infecte par l HPV, vous devriez consulter un mdecin ou le
service ambulatoire de l hpital.

Afin didentifier les verrues ou dautres tissus suspects, le mdecin
va badigeonner la zone en question dune solution dacide actique ou la recouvrir
pendant quelques minutes dune compresse imbibe dacide actique, ce qui blanchira la zone infecte. On pourra alors voir quelles sont les zones infectes par l HPV. Ce simple test HPV semploie en rgle gnrale pour diagnostiquer une infection HPV.


sommaire

Comment
traite-t-on les verrues ano-gnitales?

Le mdecin peut traiter les verrues de diverses manires. Seuls les
traitements externes sont toutefois possibles. Evidemment on ne saurait radiquer tous les virus, ainsi ceux qui colonisent des zones cutanes saines en apparence et qui ne sont pratiquement pas dtects par la plupart des mthodes dinvestigation courantes. Une
rcidive est donc toujours possible. Le pourcentage de rapparition de verrues pourtant
traites varie avec la technique de traitement. Le choix de la technique approprie se fera en fonction du type de virus, de la localisation de la verrue et de ses dimensions.

La dure de certains traitements est souvent fort longue. Le succs du traitement se ralise alors par petites tapes. Il
y faut pas mal de patience de la part du mdecin et de sa patiente/son patient. Une collaboration troite mdecin/patient(e) est
souvent ncessaire. Il existe un certain nombre de thrapeutiques dont la plupart exigent une srie de consultations. Voici les principaux traitements envisager:

Traitement chirurgical

  • La cryothrapie ou thrapie par
    le froid (lazote liquide) est efficace dans beaucoup de cas. Les verrues
    tombent, gnralement au bout de plusieurs semaines, ce qui ncessite
    plusieurs consultations.
  • Llectrocoagulation au bistouri
    lectrique utilise la chaleur produite pour liminer les verrues ligatures.
  • Les techniques que nous venons dvoquer
    ncessitent une anesthsie locale de la zone cutane traiter si lon veut
    viter la douleur.

Lanesthsique est administr sous forme de
crme ou par injection.

  • Le laser CO2 utilise une mission
    de lumire cohrente trs intense pour dtruire les verrues.
    Cest une technique moderne utilise surtout dans les cas compliqus.

  • Les interventions chirurgicales peuvent
    videmment laisser des cicatrices.

Traitement mdicamenteux

Pour cette forme de traitement, deux
substances sont aujourdhui disponibles. Toutes deux renforcent les dfenses
immunitaires de lorganisme. Ces mdicaments prsentent lavantage de sattaquer
la cause des verrues, c.–d. linfection virale. Les verrues sont donc
moins rcidivantes que sous traitement chirurgical.

  • Le plus ancien de ces deux mdicaments
    est linterfronqui est inject dans la verrue mme ou sous la peau
    du ventre ou de la cuisse. Linterfron appliqu en gel prvient la
    rapparition des verrues limines par lectrocoagulation ou laserthrapie.  
  • Limiquimod est un nouveau
    mdicament que les patients peuvent appliquer eux-mmes, sous forme de crme,
    sur les zones traiter. En stimulant la rponse immunitaire de lorganisme,
    limiquimod
    (Aldara
    crme
    )
    sattaque
    linfection virale et aux verrues
    sans lser les
    tissus une cicatrisation est extrmement rare.

Dautres mdicaments ont une action
analogue la chirurgie en dtruisant par des moyens chimiques les verrues
ano-gnitales visibles.

  • La podophyllotoxine et la
    podophylline
    sont des composs chimiques qui sappliquent la surface des
    verrues. La podophyllotoxine peut tre utilise par les patients eux-mmes,
    alors que la podophylline ne doit tre applique que par le mdecin en raison
    de son caractre fortement corrosif.

  • Lacide trichloractique
    est un autre compos chimique que le mdecin peut appliquer la surface des
    verrues. Une application rpte est parfois ncessaire.


sommaire

Conseils

  • Demandez votre mdecin de vous
    expliquer les avantages des divers traitements.
  • Demandez votre mdecin quels sont les
    inconvnients de ces traitements, p. ex. la cicatrisation.
  • Vous devriez savoir quoi faire en cas de
    squelles dsagrables du traitement et quand vous devrez retourner chez votre
    mdecin pour contrle.
  • Ayez de la patience: le traitement
    ncessite souvent plusieurs consultations, tant donn quil ne peut pas
    toujours tre effectu en une seule fois.
  • Informez votre mdecin si vous tes
    enceinte ou pensez ltre, pour quil puisse choisir une mthode de traitement
    sans danger pour votre bb.
  • Nachetez aucun des remdes disponibles
    pour le traitement des verrues aux mains ou aux pieds: ils ne conviennent pas
    pour la peau sensible des zones gnitales.
  • Certains experts recommandent
    labstention sexuelle pendant le traitement. Lide, cest de protger surtout
    la zone traite de tout frottement qui pourrait ralentir le processus de
    gurison.


sommaire

Prvention

LHPV et les verrues ano-gnitales sont
transmis le plus frquemment par contact sexuel. Pour viter la contagion, il
faut observer les rgles qui valent pour les autres maladies sexuellement
transmissibles (MST). Les techniques du sexe protg rduisent le risque de
transmission de MST, y compris celui des verrues ano-gnitales.

Le prservatif est le moyen le plus sr
dviter la transmission.

Les personnes qui changent souvent de
partenaire sexuel(le) courent un plus grand risque dtre infectes par une MST.

Les mousses crmes et gels spermicides ne
protgent pas contre lHPV ni contre les verrues ano-gnitales mme si ces
produits peuvent savrer efficaces contre dautres MST. On ne devrait en aucun
cas les utiliser seuls, mais exclusivement en mme temps quun prservatif.

Les prservatifs utiliss correctement du
dbut la fin des rapports sexuels assurent une protection parfaite. On en
conseillera donc lusage avec tout nouveau / toute nouvelle partenaire
sexuel(le), ainsi que dans les rencontres sexuelles fortuites.

Le dveloppement dun cancer peut tre
prvenu par des contrles rguliers (frottis cervico-vaginal) et un traitement
appropri.

LHPV et les verrues ano-gnitales sont
relativement frquents dans la population sexuellement active et ne constituent
pas ne situation dexception

sommaire

Est-ce
que je devrais en parler mon partenaire/ ma partenaire?


Si vous vous apercevez que vous avez des
verrues ano-gnitales, vous devriez en parler votre partenaire. Il est
important quil ou elle soit au courant, dans lintrt mme de sa sant et de
la vtre. Votre partenaire devrait en tout cas se faire examiner par un mdecin.

Il est conseill de sadresser un(e)
spcialiste dans les domaines suivants: gyncologue, votre urologue ou votre
dermatologue. Vous devriez aussi toujours utiliser un prservatif lors de vos
rapports sexuels. Le prservatif vous protge des verrues ano-gnitales et
dautres MST.

Un traitement correct des infections HPV
et des verrues ano-gnitales rduit les risques encourus un strict minimum.

sommaire

www.condiloma.com



3M & Dr. S. Gilardi, publi le 31.10.2003, mise jour le 05.02.2005




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *