Tout savoir sur l’argile verte – U Run – Soigner une verrue


Sur u-run, nous avons à coeur de vous proposer dans notre rubrique santé des méthodes douces (massage transversal, cryothérapie) pour vous soigner et pouvoir continuer à courir tout en conservant votre intégrité physique, c’est à dire pouvoir courir en prenant soin de votre corps, en étant à son écoute. Nos différents experts (ostéopathe, podologue) vous ont déjà suggéré de lever le pied, c’est le cas de le dire, en cas de douleur. Notre coach prône la progressivité de l’entrainement. Rien ne sert d’en faire trop, c’est un risque de blessure à coup sûr.

Néanmoins, nous les coureurs, nous laissons parfois emporter par notre passion et que celui qui ne s’est jamais blessé se manifeste ici. Donc en cas de blessure, l’argile verte peut vous être d’un grand secours et nous vous proposons aujourd’hui d’en découvrir les bienfaits, avec toujours les mises en garde habituelles. En cas de persistance de vos symptômes, consultez un professionnel de santé ! Alors lisez la suite.

L’argile verte qu’est ce que c’est ?

L’argile verte, c’est de la terre volcanique qu’on aura faite sécher au soleil. Vous pourrez la trouver dans le commerce sous de nombreuses formes : grossièrement concassée, en poudre (argile surfine) ou en pâte prête à l’emploi.

Dans l’hypothèse où vous n’achèteriez pas de l’argile prête à l’emploi, voici comment la préparer :
L’argile se prépare dans un récipient en verre ou en bois (surtout pas de metal et de plastique) en la diluant avec de l’eau de source (pas d’eau minérale, ni d’eau du robinet). Il faut qu’elle repose au moins une heure avant usage, par la suite vous pourrez la « travailler » toujours avec une cuillère ou une spatule en bois. Il est à noter, que moins on tripatouille l’argile, mieux on préserve ses vertus. Lors de la préparation, versez l argile dans un récipient puis couvrez la avec l’eau de source dans des proportions de 1kg d’argile pour 2/3 de litre d’eau de source.
Une fois prête, l’argile a une consistance « mastic » plus ou moins dure. En cas de surplus d’eau la verser tout simplement. En cas de manque d’eau l opération est plus délicate car l’argile devient imperméable en séchant. Il faut alors attendre 12 heures que l’eau pénètre à nouveau la préparation. N’hésitez donc pas à surdoser légèrement.

L’argile verte et ses vertus anti-inflammatoires pour agir sur les tendinites

L’argile verte est reminéralisante, purifiante, régénérante, antiseptique (les agents pathogènes sont évacués ou détruits), détoxifiante, cicatrisante (elle favorise la guérison des plaies par activation de la coagulation et la régénération des tissus), antalgique, anti-congestive, anti-inflammatoire, adoucissante, elle neutralise de nombreuses microbes (bactéries, virus…), toxines… entravant la prolifération des agents pathogènes tout en épargnant les éléments reconstructifs.

Ce sont bien ses vertus anti-inflammatoires et antalgiques qui nous intéressent, ici et maintenant. L’argile verte pourra en effet être utilisée par les runners pour réparer les tissus, os, tendons, ligaments, etc.

Que vous souffriez d’une entorse, d’une contusion ou surtout de tendinite, l’argile aidera à résorber l’hématome et à rétablir rapidement une bonne circulation de toute la zone.

Pour que le remède soit efficace, vous pourrez appliquer un cataplasme à garder 3 heures environ. Il est possible de mélanger l’argile verte à du vinaigre du cidre pour en accroître encore l’efficacité. Certains préconisent aussi d’ajouter du chlorure de sodium (sel de cuisine tout bêtement) pour accroître l’action anti-œdémateuse et drainante….

Les résultats sont tout simplement extraordinaires, l’argile réduit, cicatrise, dégonfle, chasse l’inflammation. Certains disent que « l’argile absorbe littéralement le mal ».
Comme au quotidien, il n’est pas évident de garder un cataplasme sur soi, de l’enlever, de le rincer (le cataplasme est épais), le plus facile est de garder le cataplasme la nuit :  après avoir appliqué l’argile en couche épaisse, vous pouvez protégez la zone par des compresses ou un bandage avant de recouvrir le cataplasme de de film plastique.

L’argile verte en récupération après une sortie longue ou une sortie éprouvante

Après une sortie longue, l’argile pénètre rapidement dans la peau. Certains auteurs disent que l’argile « libère les blocages énergétiques » et les crampes, que c’est agréable pour la détente et la récupération. Les courbatures passent plus vite.

L’argile verte en préparation avant un marathon ou une compétition

Pour soigner ses pieds, il est agréable de diluer un peu d’argile verte concassée dans de l’eau chaude et d’y laisser ses pieds tremper. Véritablement délassant, cela vous permettra d’enlever plus facilement vos peaux mortes, de prévenir d’éventuelles mycoses et d’échauffer vos pieds doucement avant votre course.

Dernier avantage à mentionner contre l’argile verte en cataplasme : pas d’allergie connue. Que du tout bon !

laredac



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *