Verrue plantaire au pied – Cause, symptôme et traitement – Soigner une verrue


Traitements maisons des verrues plantaires

De nombreux traitements sont disponibles afin de limiter les risques de contagion des verrues plantaires. Souvent, ces traitements maisons sont même disponibles en vente libre et peuvent même être dispensés à la maison.

  • Acide salicylique : si l’on applique régulièrement ce produit sur les verrues plantaires, il peut, après un certain temps, brûler les verrues plantaires. Toutefois, il peut également brûler l’épiderme qui les entoure. Il faut donc l’utiliser avec prudence. Si vos verrues grossissent ou bien se multiplient, consultez immédiatement.
  • Lime : il est déconseillé de limer ou de poncer vos verrues. Les traumatismes à la peau autour risquent de répandre le virus et de faire grossir ou multiplier vos verrues.

Soins du podiatre

Même si, pour certaines personnes, les verrues disparaissent d’elles-mêmes, ce n’est pas le cas pour chacun. C’est pourquoi il est préférable de consulter un podiatre. Il propose une variété de soins pour éradiquer votre problème.

  • Les médicaments sous prescription : le podiatre peut vous prescrire des traitements sans douleur à effectuer à la maison.
  • Canthacur PS : un traitement n’ayant pas de risques de créer des cicatrices douloureuses sous les pieds et pouvant être appliqué chez les enfants, occasionnant peu de douleur chez les enfants de moins de 10 ans.
  • Traitements pharmaceutiques : le podiatre peut également effectuer certains traitements comme les injections intradermales sans aiguille de sulfate de bleomycine pour les verrues tenaces. Normalement, cette intervention nécessite seulement 1 ou 2 traitements par verrue.
  • Laser ou chirurgie mineure : c’est une méthode qui permet de retirer les verrues plantaires récalcitrantes à tous les autres traitements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *