Verrue plantaire – Problèmes de pied fréquents – Soigner une verrue


 

La verrue plantaire : une affection de l’épiderme qui nécessite un traitement

Les verrues plantaires sont causées par un virus affectant la peau. Certaines sont douloureuses, d’autres non. Elles sont contagieuses et peuvent devenir difficiles à traiter si on attend trop longtemps avant d’intervenir.

Le virus responsable de la verrue plantaire peut pénétrer la peau lors de petites blessures ou de petits traumatismes, parfois invisibles à l’œil nu. Par exemple, le simple fait de marcher pieds nus sur le ciment autour de la piscine peut causer de petites abrasions suffisantes à la transmission du virus.

Où est-on le plus susceptible ‘’d’attraper’’ une verrue?

Les verrues se transmettent la plupart du temps par contact indirect, c’est-à-dire via une surface, et surtout via les surfaces humides. Les endroits propices sont les piscines publiques, les vestiaires de centres de conditionnement physique, les douches publiques, etc. Si vous avez une verrue, portez des sandales dans la maison et dans la douche afin d’éviter de la transmettre aux autres ainsi qu’à vous-même.

Les verrues plantaires peuvent atteindre tout le monde. Elles sont plus fréquentes chez les enfants puisque leur système immunitaire est moins efficace que celui des adultes. Les personnes atteintes de maladies auto-immunes sont également plus à risque pour la même raison.

Pourquoi traiter une verrue?

Une verrue non traitée peut grossir et devenir plus résistante au traitement. Elle peut parfois causer de la douleur et elle est contagieuse pour les autres et pour soi-même. Par contre, elle ne représente pas une affection grave et le virus reste localisé dans l’épiderme, il ne peut pas atteindre la circulation sanguine.

Les produits achetés en vente libre sont souvent peu efficaces dans le traitement des verrues plantaires. L’azote liquide s’avère efficace pour les verrues en général, mais beaucoup moins pour les verrues au niveau des pieds, car la peau y est plus épaisse. En clinique, nous utilisons des traitements topiques (appliqués sur la verrue) ou par injection, selon le cas. Certains traitements peuvent également être effectués chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Revenir aux problèmes fréquents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *